À présent que vous connaissez un peu mieux le fonctionnement de la bourse, nous allons voir comment ouvrir un compte pour commencer à investir.

Nous l'avons vu ensemble dans le chapitre 3, les particuliers ne sont pas autorisés à investir directement sur le marché. Ils doivent passer par un intermédiaire, appelé courtier ou broker. Vous allez donc devoir faire votre choix parmi les nombreuses entreprises proposants ce type de service.

N'oubliez pas que le courtier ne travaille pas pour vous gratuitement. Sur chacune de vos transaction, il va prélever une petite commission. En fonction du type marché, les commissions sont calculées de différentes manières.

Par exemple, voici le détail des frais de courtage pour un compte-titre sur Boursorama :

Lire les frais s'appliquant sur les transactions est parfois difficile. Ici si vous avez choisi l'option « découverte » chaque ordre de moins de 500€ que vous allez effectuer ne vous coutera « que » 1,99€ de frais. Un ordre de 1 000€ vous coutera en revanche 6€ (1000*0,006).

Sur le marché du Forex (des taux de change), la commission du courtier est appelé le spread. Le courtier va vous vendre l'actif un peu plus cher que le prix du marché et vous l'acheter un peu moins cher. Cela va créer un écart qui va constituer sa rémunération.

Voici un exemple des spreads du courtier IG :

Par exemple si vous souhaitez acheter la paire EUR/GBP (euro contre la livre), le courtier vous livrera avec un écart de 1,17 points (ou pips) sur le prix affiché.

Ne vous focalisez pas trop sur le spread dans un premier temps. L'investissement long terme est principalement réalisé à l'aide d'actions et non de devises. Soyez cependant capable de calculer et de comparer les frais comme ceux de Boursorama.

Comment bien choisir votre courtier ?

En tous états de cause, votre courtier doit être agréé par l'un des organismes suivants :

- AMF (autorité des marchés financiers), principalement pour la France

- FSA (financial services authority), qui est l'équivalent pour les Britanniques

- SEC (securities and exchange commission) pour les Etats-Unis

L'objectif des ces organismes sont la protection des fonds investis, l'information des investisseurs et le bon fonctionnement des marchés.

Tout courtier qui se respecte doit se faire agréer par l'un de ces organisme. Il s'agit d'une preuve de sérieux de sa part. Un courtier non agréé doit déclencher chez vous un sentiment de méfiance.

Vous pouvez très facilement retrouver la liste des courtiers autorisés sur les différents sites de ces organismes. Il existe également des listes « noires », regroupant tous les courtiers à fuir. Je vous mets un exemple pour le site de l'AMF :

Attention tout de même à l'organisme CySec (Cyprus securities and exchange commission) basé à Chypre. Il est fortement déconseillé de placer votre argent dans un courtier agréé par cet organisme. Les arnaques y sont monnaies courantes. Méfiez-vous.

Au delà du fait que le courtier doit être agrée par un organisme sérieux, d'autres facteurs sont à prendre en compte pour faire votre choix.

- La fiabilité

Votre courtier doit être fiable et ne pas avoir d'antécédents négatifs. Faites de rapides recherches sur internet pour recueillir des avis.

Vous pouvez même faire mieux et choisir deux courtier différents pour séparer vos investissements en deux. Ainsi, si l'un d'eux a des problèmes tous vos investissements ne sont pas impactés.

- Des coûts faibles

Oubliez votre banque traditionnelle. Si tous les établissements bancaires vous propose d'ouvrir des comptes boursiers, les conditions y sont rarement intéressantes. Par exemple, fuyez les assurances-vies qui propose des frais de gestions supérieurs à 0,75 % par an.

D'une manière générales, les banques en ligne sont un bon choix pour une stratégie de long terme. Il y a bien souvent aucun frais de tenu de compte. C'est à vous de comparer et de faire les calculs. Gardez cependant en tête que moins de frais signifie évidemment plus de gains pour vous !

- Des outils adaptés

Un courtier avec un plateforme facilement utilisable est un plus non négligeable. Nous verrons dans le prochain chapitre comment passer un ordre en bourse. Cependant, vous pouvez dès à présent ouvrir un compte virtuel ou simplement vous balader sur la plateforme boursière des courtiers.

Voici par exemple l'interface de la plateforme du courtier IG dont nous avons parlé plus haut.

- Être compatible avec votre marché

Evidemment, vous devez vérifier que le courtier que vous choisissez assure les transactions sur le marché que vous souhaitez trader. Par exemple si vous voulez investir dans les actions américaines, choisissez un courtier le permettant.

Cela peut sembler du bon sens mais je préfère le préciser au cas où.

D'une manière générale, choisir un courtier ne doit pas vous prendre des jours. Après quelques recherches vous devriez avoir une petite liste de candidats.

À partir du moment où le critère de l'agrégation est respecté, vous pouvez en principe vous décider pour cette société.

Remarque sur les bonus

Certains courtiers vont essayer de vous attirer avec des bonus. Par exemple il vont vous proposer 100€ offert pour l'ouverture de votre compte. Je me méfie de ce genre d'offre alléchante si elle provient d'un petit courtier peu connu.

À l'inverse, certaines banques en ligne comme Boursorama peuvent aussi proposer ce genre de bonus. Le risque d'arnaque est ici nul.

Pour ma part, à l'heure où je rédige cette formation, je passe par trois courtiers pour mes investissements.

Le courtier Oanda pour mes investissements spéculatifs sur le Forex.

La banque Boursorama pour mes investissements long terme.

Le courtier Kraken pour les crypto-monnaies.

J'ai également pour objectif de rejoindre la banque Fortuneo pour diversifier mes placements.

Je n'ai aucune affiliation avec ces sociétés et je n'ai aucun avantage à vous les recommander (à l'exception de Boursorama car je peux vous parrainer lors de l'ouverture de votre compte et partager avec vous le bonus ainsi obtenu).

Pour conclure ne vous prenez pas trop la tête avec les courtiers. Il est très facile d'en sélectionner un fiable et de confiance.